Avec les bêtes – 17

8 septembre 2018

Découverte émouvante dans un petit chêne d’un drôle de joli nid d’oiseau fabriqué en fibres synthétiques bleues de ficelles à ballots. Pas si drôle finalement en pensant aux volatiles marins qui crèvent d’ingurgiter trop de particules de plastique. Triste vision en vérité en s’avisant de la marque que l’homo productivitus est en train de laisser au fer rouge sur la biodiversité planétaire, et en considérant l’utilisation fréquente que je fais, moi, de ces ficelles, animé pourtant d’une intention de récupération vertueuse.