Motifs d’émotion – 10

15 novembre 2018

Derniers grognements de sangliers dans la nuit.

Dernières gorgées d’eau non traitée.

Dernières vieilles pierres.

Dernières vallées embrumées.

Un ami m’a écrit « On dirait que tu pars 10 ans » quand j’évoquais, pourtant laconiquement, l’ampleur de ce qu’il y avait à régler avant le départ. 10 ans, 100 ans, 1000 ans ou quelques mois… Y a-t-il une différence notable alors que je me fais sédentaire justement depuis 10 ans ?

Le paysan est celui qui reste au pays. Qui je deviens aujourd’hui ? (Et puisque visiblement je ne le saurai que plus tard, comment je m’assume pour le moment ?)