Chère lectrice, cher lecteur – 3

18 mars 2018

Le taiseux doit s’exprimer d’une manière ou d’une autre. Celui qui vit en grande partie par le biais des histoires se doit sans doute de se raconter pour se sentir vivre. Aussi, moi qui suis l’un et l’autre ne puis-je guère me mentir quant à mes motivations pour écrire ici. Et si l’enjeu est également créatif, n’est-ce pas au fond pour mieux occulter l’égoïsme de la démarche ? Qu’au moins, si ce que j’exprime ne sert qu’à moi, l’on puisse apprécier la beauté du geste !

Puisses-tu l’apprécier…

Bien à toi.